Pinocchio nouvelle pièce de théâtre de Joël Pommerat aux Ateliers Berthier à Paris

Vu la semaine dernière un petit bijou de spectacle :

« Pinocchio » d’après Carlo Collodi mise en scène Joël Pommerat aux Ateliers Berthier/Théâtre de l’Odéon à Paris.

Exttrait : Arrivé chez lui, Geppetto prit sans attendre ses outils et se mit à tailler le morceau de bois afin de confectionner sa marionnette.
— Quel nom lui donner ? se demanda-t-il.
Je l’appellerai bien Pinocchio. Ce nom lui portera bonheur. J’ai connu une famille entière de Pinocchio. Le père, la mère, les enfants, tous se la coulaient douce. Et le plus aisé d’entre eux se contentait de mendier.
Ayant trouvé le nom de sa marionnette, il se mit à travailler sérieusement. Il commença par sculpter la chevelure, puis le front et les yeux.
Les yeux terminés, imaginez son étonnement quand il s’aperçut qu’ils bougeaient et le regardaient avec impudence.
Ces deux yeux qui le fixaient énervèrent Geppetto. Il dit d’un ton irrité :
— Gros yeux du bois, pourquoi me regardez-vous ainsi ?
Pas de réponse.
Alors il fit le nez, mais le nez à peine fini commença à grandir. Il grandit, grandit, grandit tellement qu’il devint, en quelques minutes, un nez d’une longueur incroyable. Le pauvre Geppetto avait beau s’éreinter à le retailler, plus il le retaillait pour le raccourcir, plus ce nez impertinent s’allongeait !
Après le nez, il sculpta la bouche. Mais la bouche n’était même pas terminée qu’elle commença à rire et à se moquer de lui.
« Arrête de rire ! » dit Geppetto, vexé.
Mais ce fut comme s’il parlait à un mur.
« Arrête, je te répète ! » hurla-t-il d’une voix menaçante. Alors la bouche cessa de rire.

http://www.theatre-odeon.eu/fr/2015-2016/spectacles/pinocchio